Archiviste

L’Histoire, l’archiviste la connaît bien. La manipulant à travers chaque document qu’il conserve, il doit la maîtriser sous ses quatre périodes afin de mieux comprendre le contenu de ses archives. Tout comme le bibliothécaire, l’archiviste travaille pour les usagers qui se rendent dans les centres d’archives à la recherche de leurs ancêtres ou d’informations concernant leur ville.

Ses missions

L’archiviste, tout comme le bibliothécaire travaille pour les usagers de son centre d’archives. La surface de son travail consiste à mettre à disposition du public les documents qui lui sont réclamés, et à renseigner ce public si besoin est. Mais l’essentiel de la profession se fait derrière les murs de la salle de lecture où les usagers ont accès. L’archiviste collecte des documents qui peuvent se présenter à lui sous forme d’achats ou de dons. Ensuite, l’archiviste référence, prépare au conditionnement et conserve les documents en vue de les retrouver pour chaque demande des utilisateurs.

Compétences

L’archiviste jongle avec différentes périodes historiques. Il doit donc avoir un bon niveau en Histoire sans quoi son métier ne serait pas possible. Mais l’archiviste est également polyvalent, puisqu’il travaille seul et avec son public. Il doit également avoir une curiosité intellectuelle, être rigoureux et méthodique dans son travail. La connaissance de plusieurs langues est un atout pour ce professionnel.

Conditions de recrutement

La région Parisienne reste à ce jour la plus attractive pour les archivistes.

Leur plus grand employeur demeure les collectivités territoriales, par le biais de concours (car il s’agit du service public). Dans les ministères en revanche, le nombre de postes ne dépasse pas 10 par an.

Les débuts de la carrière de l’archiviste se manifestent bien souvent par des emplois précaires.

Salaire

Le salaire débutant de l’archiviste s’élève à 1450€ brut.

Accès au métier

la profession d’archiviste est accessible avec un BAC+2 après un DUT info-com option GIDO (gestion de l’information et des documents dans les organisations) et MLP (métiers du livre et du patrimoine).

Un niveau de BAC+3, par exemple une licence professionnelle lettres et sciences humaines ou traitement et gestion des archives et des bibliothèques permettent d’accéder à ce métier.

Quelque soit la filière (GIDO, MLP ou Licence pro), les concours sont obligatoires pour devenir archiviste en service public.

Sources

http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/archiviste

http://www.adbs.fr/le-referentiel-des-metiers-et-fonctions-61928.htm?RH=MET_REFMETIER

http://www.archivistes.org/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s